samedi 30 mars 2013

Musiques aux Jardins 2013

Musiques aux Jardins démarre dès le 06 avril 2013 une nouvelle saison.

Après avoir dédié l'année 2012 à J.J. Rousseau au travers du spectacle "Rousseau par nature", Patrick Sheyder propose cette fois de consacrer son énergie et son talent à la biodiversité avec "la rose et la biodiversité".

Entouré de grands artistes tels que Monique Sheyder, Marie-Christine Barrault, François Marthouret et Michael Lonsdale, Patrick sillonne la France pour plus de 45 dates.


Les spectacles souvent réalisés avec la complicité et l'amitié des jardiniers des parcs et des villes, relient entre eux l'art des jardins, la musique et la littérature.

Les parrains de cette nouvelle saison ne sont autres que Hubert Reeves, Jean-Marie Pelt, Erik Orsenna et Philippe Beaussant.

En plus de la grande qualité des spectacles les artistes sont réellement proches des spectateurs, alors n'hésitez plus et consultez les dates du programme 2013.





jeudi 28 mars 2013

Francis Jammes: "Pensée des Jardins"

"J'ai lu que la vie des poissons d'eau douce est toute employée à réagir contre le courant, car ils mouraient dans la mer.
..."

Francis Jammes
De la folie chez les végétaux

lundi 25 mars 2013

7 tonnes 3


De Nicolas Deveaux.

dimanche 24 mars 2013

Beth Chatto et Christopher Lloyd: correspondances

Avant que le printemps s'installe vraiment, il reste suffisamment de temps pour se pencher sur la correspondance de ces deux jardiniers.

La lecture donne envie d'aller visiter leurs jardins!

jeudi 21 mars 2013

Maxilaria variabilis

Maxilaria variabilis

mardi 19 mars 2013

5,80 m




Nicolas Deveaux est auteur et réalisateur de films d'animation (3D et relief). Il possède un univers bien personnel autour de deux passions : l'image et le monde animalier. En 2003, tout juste diplômé de l'École supérieure d'infographie Supinfocome (promotion 2002), il réalise son court métrage "7 tonnes 3", mettant en scène un éléphant réaliste champion de trampoline.

Le succès de celui-ci (plus de 30 sélections en festivals internationaux, plus de 4 millions de vues sur YouTube) lui permet de réaliser de nombreux projets allant du documentaire (Sea Rex : Imax relief, Le paresseux géant : docu TV) à la publicité (Kinder, Okay, Lotus, Super Croix...) en passant par les films de parc à thème ("Cité de la mer" à Biarritz, "EANA" en Normandie...).

Déjà confirmé dans un style réaliste, il développe parallèlement une écriture graphique et poétique inspirée d'estampes et d'anciennes lithographies avec toujours ce souci de donner à voir le plus beau de la Nature... de l'animal au végétal.




ou ici

Vanda lamellata var. boxallii


Vanda lamellata var. boxallii

dimanche 17 mars 2013

"Infidélités" de Vita Sackville West


Les éditions Autrement qui ont publié, entre autre, "Inconnu à cette adresse" s'attaque à l'oeuvre de Vita Sackville West, une anglaise (1892-1962).

Plusieurs traduction en français de ses livres sont disponibles.

Quand on recherche des renseignements sur cette femme, on s'aperçoit que Vita est connue pour ses livres, romans, essais et pour son attachement à Virginia Wolf.
Il est très surprenant qu'il soit est assez rarement fait référence au superbe jardin qu'elle a réalisé dans le Kent. Pourtant le jardin de Sissinghurst est un des plus beaux que j'ai vu et je crois un des plus connu dans le monde.

"Infidélité", que je viens de lire, est un ensemble de nouvelles. La première évoque le retour du fils dans la propriété familiale après plusieurs années passées en Argentine. Vita y décrit avec précision les plantes qui composent le "massif", évoque la plantation d'orchidées sauvages dans le verger et parle même de catalogues horticoles!

Chassez le naturel...

En plus du site du National Trust, le vous donne  Ici! le lien d'un site qui permet de bien comprendre le jardin grâce à une carte sur laquelle il suffit de cliquer pour voir des photos de qualité du jardin.

samedi 16 mars 2013

Reverend Gary Davis: Death Dont Have No Mercy


Un super blues repris à de nombreuses reprises, notamment par Hot Tuna, mais rien ne vaut l'original.

Alan Lomax: "Le pays où naquit le blues" (trad. Jacques Vassal)


Dan le post du 22 février, je vous disais qu'étaient parues aux éditions des Fondeurs de briques et pour la première fois en français, les mémoires d’Alan Lomax (traduction Jacques Vassal)

J'ai commandé chez Nayati dreams, et j'ai reçu le fameux livre.

Comme ia livraison avait un peu de retard,  ils m'ont offert un CD de Little Joe Ayers: "Backatchya". Un bon vieux disque avec notamment les reprises  "44" de Howlin' Wolf (Chester Burnett) et  "Got my eyes on you" de J.L. Hooker.
Voilà un extrait avec "Anywhere i go"




jeudi 14 mars 2013

Angraenum eburneum au Jardin des Plantes (Vacherot et Lecoufle)

Angraeneum eburneum
Cette orchidée provient de Vacherot et Lecoufle à Boissy Saint Léger.

mercredi 13 mars 2013

La Saint Patrick à l'Heure Vert samedi 16 mars 2013!



Vous vous souvenez de votre dernière Saint Patrick.
Il y a un an…
On recommence donc et pour l’occasion, samedi prochain, le 16 mars de 11h à 13h, à l’Heure Verte, Didier Boncorps viendra nous faire déguster deux beaux Whiskey irlandais de la distillerie Midleton
Le Powers gold Label et le Powers 12 ans Old Reserve
Pour les retardataires, la dégustation continuera l’après-midi.

lundi 11 mars 2013

Vivian Maier, un destin incroyable


En 2007, John Maloof est à la recherche d'images pour illustrer un livre sur un quartier de Chicago. Lors d'une vente aux enchère, il achète un lot de pellicules, de tirages papier et 30 000 négatifs.

Les photographies qu'il découvre ne lui sont pas utiles pour son projet.
Bien que John Maloof ne soit pas un spécialiste de la photographie, la qualité des images retient son attention et il sent qu'il se trouve devant quelque chose d'important. Sur les 100 000 négatifs, 30 000 n'étaient pas développés, J. Maloof s'est donc lancé dans cet énorme travail avec beaucoup d'intérêt car sur les bobines étaient notée, en français, les lieux et les dates des prises de vues. Toutes les photographies datent des années 50 et 60.


Il découvre après un an que l'auteur des clichés est une femme, Vivian Maier. Il essaie d'obtenir des renseignements sur cette photographe inconnue en retournant sur les lieux où elle photographiait. Il n'obtient que peu d'informations, notamment dans le magasin photographique où elle achète ses pellicules. Il semble qu'elle soit assez distante, avec un franc parler et ne travaille qu'avec des films étrangers. Il essaie de trouver où elle vivait grâce aux photos. Certaines montrent des enfants pris en bord de mer.

C'est à New York qu’elle a vu le jour, le 1er février 1926, d'un père autrichien et d'une mère française. L'enfant et sa mère restent aux Etats-Unis jusqu'au début des années 1930. En 1951, Vivian revient à Manhattan après deux ans et demi passés en France et s'installe en 1956 à Chicago, où elle devient nourrice et vit dans la banlieue proche Chicago.


John Maloof avait trouvé le nom de V. Maier inscrit sur une enveloppe de labo de tirage, mais ce n'est qu'un an après avoir acquis le lot appartenant à Vivian qu'il se décide à la rencontrer.
Dès le début de ses recherches, il trouve malheureusement l'annonce de sa mort. Elle est décédée quelques jours seulement avant qu'il ne débute ses recherches. C'était en avril 2009 à Chicago. Il voulait la rencontrer depuis longtemps, mais n'avait pas voulu la déranger quand on lui avait appris qu'elle était malade et fatiguée.

`

Il poste alors quelques photos sur un blog spécialisé, et reçoit rapidement demandes d’interviews et propositions d’expositions.

Depuis John Maloof travaille pour la reconnaissance de l’œuvre de Vivian Maier, numérise les négatifs,  collecte des objets lui ayant appartenus.
Un livre est en préparation.


Un marchand du nom de Jeff Goldstein possède lui aussi douze mille négatifs et sept cents tirages.



L'émission Chicago Tonight show a consacré plusieurs séries à Vivian Maier:

Vivian Maier Street photographer and nanny

The météoric rise of Vivian Maier

Searching for Vivian Maier

Le site de Jeff Goldstein




samedi 9 mars 2013

Fête de la Nature du 22 au 26 mai 2013


A l'initiative de UICN France et Terre sauvage et accompagné par un grand nombre de partenaires comme Natureparif, la "Fête de la nature" se déroulera cette année du 22 au 26 mai 2013.
 

Une des initiatives de cette édition est le défi 5 000 mini-coins de Nature. Pour le relever, il faut créer d'ici le 30 juin 5 000 véritables mini-coins de nature pour permettre la reproduction, la nidification, l'abris et la dispersion de la petite faune sauvage.

Pour suivre l'évolution des différents aménagements, il suffit de se rendre sur la carte de France où sont localisées les réalisations. Fontainebleau y figure déjà.

L'engagement de la ville de Fontainebleau et de ses services pour le développement durable à permis de relever le défi en construisant un hôtel à insecte. 

Le refuge à insectes de l'hôtel de ville de Fontainebleau compte parmi les actions du plan 'zéro phyto' porté par plusieurs adjoints au Maire (Cadre de Vie, Développement Durable, Affaires Scolaires, Jeunesse et Animation).

La diversité des matériaux qui le constituent (paille, branchages, bûches percées, briques creuses, bambous, pot de terre) a vocation à attirer plusieurs espèces d'insectes afin de réguler les populations nuisibles du massif et de favoriser la pollinisation des fleurs.

Ce refuge, construit en régie par les agents municipaux des ateliers, a été aménagé le 1er mars 2013 par 3 classes de l'école Léonard de Vinci de Fontainebleau encadrées par les jardiniers des espaces verts de la ville et le service Développement Durable.

L'aménagement de cet hôtel, est une des étapes du parcours culturel qui se déroule pendant toute l'année scolaire.

Les enfants des 2 classes de CP ont déjà:
- aidés les jardiniers à planter le massif de la mairie
- aménagés un jardin dans la cours de leur école
- découverts, grâce à Monique Chauveau, le rucher installé au cimetière
- installés un hôtel à insectes à la Mairie

Le point final des rencontres avec l'environnement par le jardin, sera la réalisation, par les enfants, d'un jardin d'1 m2.
Ce petit jardin sera exposé sur la place Napoléon Bonaparte dans le cadre des Naturiales 2013 (28 et 30 mai 2013).
Il côtoiera les réalisations de véritables paysagistes!

Alain Baraton: "Je plante donc je suis"

Sorti en 2010, le livre d'Alain Baraton est un recueil de 150 chroniques qu'il a distillé sur France Inter ces dernières années.
Ces "chroniques bucoliques" ne sont pas présentée dans l'ordre où elles ont été écrites, mais classées par thème.
Ce qui permet d'attaquer le livre par tous les bouts un peu au hasard.
Pas de conseil de jardinage, mais à chaque une petite histoire avec bien sûr sa morale.

jeudi 7 mars 2013

23ème exposition internationale d'Orchidées à l'abbaye de Vaucelle du 14 au 18 mars 2013


"Orchidées: du Rêve à l'Utopie"

La 23ème Exposition Internationale d'Orchidées sera ouverte à partir du jeudi 14 mars de 14h à 19 heures  et les vendredi 15, samedi 16, dimanche 17 et lundi 18 mars 2013 de 10h à 19h.


Jeudi 14 mars :
 16h00 : Cours sur les Tillandsias
17h00 : Démonstration Ikebana Maître Kapella
Vendredi 15 mars :
11h - 15h et 16h30 : Cours d"initiation à la culture d'Orchidées
16h : Cours sur les Tillandsias
Samedi 16 mars :
11h et 17h : Cours d"initiation à la culture d'Orchidées
14h00 : Exposé sur les orchidées avec l'AFCPO- les orchidées de Créte.
15h00 : Cours d'art floral Ikebana (uniquement sur inscription 03.27.81.47.16)
Dimanche 17 mars :
11h : Conférence sur les pleione - Aldo Airplant
14h30 :  Conférence SFO
16h00 : Cours d'initiation à la culture d'orchidée
lundi 18 mars
11h00 - 15h00 - 17h00 : cours d'initiation à la culture d'Orchidées

Abbaye de Vaucelles
Les rues des Vignes,
59258 France

mercredi 6 mars 2013

"Mille et une orchidées" aux Grandes Serres du Jardin des Plantes


Les grandes serres accueillent plus de 1 000 orchidées. Trois Producteurs,deux collections publiques et une part de la collection des orchidées duMuséum conservée à Chèvreloup, seront réparties dans la serre tropicale.Un envol de phalaenopsis sera déployé sur le rocher et des bouquetsde cymbidiums marqueront l’entrée à la serre. Des visites guidéeset des conseils de culture seront assurés les week-ends par l’AFCPO,association française culture et protection des orchidées.

Les grandes serres accueillent plus de 1 000 orchidées. Trois Producteurs,
deux collections publiques et une part de la collection des orchidées du
Muséum conservée à Chèvreloup, seront réparties dans la serre tropicale.
Un envol de phalaenopsis sera déployé sur le rocher et des bouquets
de cymbidiums marqueront l’entrée à la serre. Des visites guidées
et des conseils de culture seront assurés les week-ends par l’AFCPO,
association française culture et protection des orchidées.
Grandes Serres du Jardin des Plantes
Tous les jours sauf le mardi
de 10h à 17 h 30, jusqu’à 18 h à partir du 10 mars
Fermeture des caisses 45 min. avant la fermeture
Tarifs : 6 / 4
Cyrrhopetalum gagnepenii var. purpurreum

Informations pratiques :

Grandes Serres du Jardin des Plantes - 57 rue Cuvier 75005 Paris.
Tous les jours sauf le mardide 10 h à 17 h 30, jusqu’à 18 h à partir du 10 mars.
Fermeture des caisses 45 min. avant la fermeture.
Tarifs : 6 / 4 €